Interview Mythologique avec Pegase

Pegase, vous connaissez ? Nous avons rencontré l'incarnation du cheval blanc ailé, dénommé Raphaël d'Hervez, lors de son concert à l'Aire Libre le 25 octobre 2012. A cette occasion, nous en avons profité pour lui poser quelques questions en liaison avec ses pairs. 

 

 

Raphaël, quel est ton Zeus à toi {ton dieu de la pop} ?

J'ai pas vraiment de modèle. Le secret de la pop c'est de trouver sa propre identité. Pour que les gens te trouvent de l'intérêt, il faut qu'ils aient l'impression d'une chose neuve, il faut que tu aies une personnalité un peu différente des autres. J'essaye d'être moi-même. Mais mon Zeus, pour l'ensemble de sa carrière serait David Bowie. C'est quelqu'un que j'apprécie même si je l'ai découvert un peu tard. C'est vraiment un artiste pop que j'aime beaucoup.

 

Quelles seraient donc tes muses {tes inspirations} ?

Mes deux principales inspirations ce sont mes rêves  mais aussi les femmes. J'ai eu une grande période de célibat dans ma vie (rires) et depuis que je suis avec une certaine personne, elle m'inspire beaucoup dans ma musique. Elle m'inspire même plus que la musique ou le cinéma par exemple.

 

Mais ce sont des inspirations mélodiques ou textuelles ?

En fait, c'est un peu un tout. La musique c'est assez direct, ça arrive spontanément. A vrai dire, j'ai une manière un peu particulière d'écrire mes textes. J'ai très vite les notes si tu veux et j'essaye de les chanter spontanément avec des mots. Sans texte. On appelle ça le yaourt. Et quand je réécoute ceci, j'entends des mots en Anglais et je me dis que si je les entends c'est  qu'ils ne sont pas là par hasard. Il y a une raison. Et si jamais c'est incompréhensible, je reformule les phrases avec les mots principaux et quand tu as le résultat final, ça parle de truc hyper précis comme la dépression ect... C'est l'inconscient qui ressort.

 

 

Où serait ton Olympe {le lieu où tu rêverais jouer} ?

J'aimerai bien jouer dans des lieux qui ne sont pas des salles de concerts, l'espace par exemple... J'ai toujours eu un rêve d'enfant, se poser sur les nuages et jouer ma musique. En étant plus sérieux, j'ai envie d'un concert sur un toit d'immeuble ou encore avoir un bateau et faire le tour du monde pour que les gens puissent monter dessus. Enfin tu vois, des trucs un peu à la con comme ça mais toujours intéressant.

 

 

Quel serait ton Bellérophon {le groupe que tu ne supportes pas} ?

Je suis l'inverse de ce qu'on peut appeler un haters. Il y a des choses qui ne me touchent pas personnellement mais qui arrivent à toucher certaines personnes, donc il faut respecter ça même si ça ne m'intéresse pas. Si la musique ça provoque de la haine, je trouve ça hyper malsain. C'est des gens qui ont un problème. Même la musique qui me parle le moins, elle me provoquera peut-être de l'ennui mais jamais plus.

 

On te remercie Raphaël.

Merci à vous, c'est cool d'être venu, merci de nous consacrer votre temps et on se verra aux Transmusicales {Ndlr Pegase sera à l'Etage le Vendredi 7 décembre}.

 

Remerciements à Maryse Dault, 

Propos recueillis par NK et MB.